– Voyager à court terme, le temps d’un WE, la Malaisie-

Depuis ces quelques semaines voire quelques mois d’absence, il s’en est passé des choses…

Sunset on the Mekong Delta- Vietnam

La raison de cette absence d’écriture et de partage ; voulez-vous la connaitre ?

En réalité il s’agit d’un plein d’expériences vécues ici et là au Vietnam (en plus des journées passées à l’université) et aussi chez l’un de ses voisins à coup d’avion, la Malaisie.

Mekong Jungle- Vietnam

Le temps, pendant ces moment-là, continue de faire son chemin (parce que l’on ne pourrait pas lui en empêcher) mais le voyage le fige. Pour cela je souhaiterai que l’on salue le voyage et ses bienfaits car c’est lui qui m’aide à me fixer ma propre notion du temps en son sens premier.

C’est aussi savoir où l’on est exactement à tel ou tel moment, à tel ou tel endroit et aussi la raison pour laquelle on y est.

C’est apprendre à aimer ce que l’on est, ce que l’on a par ses propres réflexions, puisque l’on est soit disant confronté à la « réalité », etc. Mais que veut véritablement dire « réalité », dans le sens où c’est plus un mot que l’on vit plutôt que l’on ne « perçoit ».

Enfin passons cette intermède réfléchie et revenons à quelque chose de plus perceptible.

A ce propos, je ne sais pas vous mais que je voyage comme cela, et que ce soit à long ou bien à court terme, je suis dans l’incapacité de me dire quel jour nous sommes ; qu’est-ce que vous en pensez ?

Alors, oui, installez-vous tranquillement dans l’endroit où vous êtes pour lire ces lignes et partez avec moi le temps d’un article en Malaisie.

La Malaisie, qui d’entre vous y a déjà mis les pieds ?

IMG_1347

Et si ce n’est pas le cas, vous avez surement en tête, lorsque l’on vous parle de la Malaisie, les fameuses tours jumelles de Kuala Lumpur (qui étaient il y a encore quelques années les plus hautes tours du monde) ?

Eh bien je me suis donné la chance de partir à la découverte, le temps d’un weekend, de Kuala Lumpur, de sa culture profonde et sa grandeur.

A seulement deux heures de vol d’Ho Chi Minh City, avec une petite compagnie low-cost (AirAsia), l’on s’est très vite retrouvé dans la splendeur de la Malaisie.

Balcony in Kuala Lumpur

Oui mais enfin pour véritablement faire la connaissance de Kuala faut-il encore pouvoir l’atteindre…

Haha, bien préparés comme on l’était avec mon petit groupe, nous n’avions pas réalisé que l’aéroport se situe à une petite heure de route du cœur de Kuala. Il faut surtout le réaliser quand il est 1 :00 du matin, dans la pénombre, la fatigue et la faim… Haha !

Un appartement réservé sur Air BnB au 39ème étage d’un immeuble très récent avec piscine panoramique et je vous passe certains détails dont vous vous doutez dans un tel bâtiment, a su nous faire passer une agréable première nuit dans la fourmilière de béton.

Balcony In Kuala Lumpur

City Center of Kuala Lumpur

C’est vrai, la vue était imprenable sur les tours jumelles ainsi que sur la plupart des buildings les plus importants de la ville et à ce moment précis on se dit « Waouh les gars c’est juste incroyable », ou encore « Quelle chance l’on a d’être ici en plein milieu de la nuit à admirer la simple beauté et grandeur de Kuala » …

Toutes ces belles pensées nous paraissaient être un rêve plus ou moins éveillé, je ne saurai pas trop comment l’expliquer ; mêlant des sentiments confus entre la liberté, la chance d’être ici et l’envie de vivre instantanément !

Et puis le jour se lève et l’on a ce mal à réaliser que l’on est bel et bien au-dessus de tout le monde, à environ (+ ou -) 100-140 mètres de hauteur, que l’on a un petit creux après cette nuit de rois et reines mais que l’on ne se trouve pas du tout à Saigon où l’on peut trouver des Banh Mi (Sandwich Vietnamiens) dans la rue de manière instantanée.

Bon, c’est donc alors à partir de là que notre visite de Kuala Lumpur a débuté ! Entre balades dans les rues, les parcs florissants et les centres commerciaux, ce fut la belle vie tout le weekend !

 

Étant donné que l’on apprend à l’université les basics du langage vietnamien, on a cette tendance à pouvoir s’en sortir pas trop mal dans les rues ou bien encore pour pouvoir exprimer ce que l’on désirerait (ce qui est d’autant plus amusant et agréable d’avoir la possibilité d’échanger avec les locaux dans leur langues depuis quelques mois, maintenant), et l’on s’est dit qu’ici on allait se retrouver un brin perdus… Mais finalement, dès les premières rencontres ou encore commandes au restaurant, nous nous sommes vite aperçus que tout le monde parle anglais à Kuala Lumpur ; et c’est IMPRESSIONNANT à voir.  En effet, cela nous a permis de nous mettre à l’aise et de se sentir plus accueilli que jamais.

Petronas Twin Towers- Kuala Lumpur

C’est beau de voir ça en Asie du Sud Est ! Ca réconforte ; de plus on a pu avoir d’intéressantes conversations avec locaux à propos de la culture. Ca donne l’impression d’un pays qui est ouvert à un niveau plus qu’international !

Aux pieds des tours- Kuala Lumpur

Là-bas, dans les alentours proches de Kuala Lumpur, le tourisme saura vous diriger sans en dire de trop.  Si vous voyez ce que je veux dire… (Il y aura toujours un bon taxi de base qui essaiera de vous amener ici et là dans les droits populaires de la région touristique, en essayant de vous faire payer son prix préféré, parce que forcément tu es un touriste donc tu n’es pas sensé comprendre la monnaie locale qu’est le Ringgit Malaisien, etc.

IMG_1293

Indian Quarter in Kuala Lumpur

De toutes manières, on arrive toujours a négocier un minimum pour ne pas avoir cette amère impression de se faire entuber.

Touristiquement parlant, nous sommes partis à la découverte des grottes (qui sont assez imposantes et intéressantes à visiter d’ailleurs), le quartier Indien très coloré et aux bonnes odeurs d’épices où l’on peut facilement s’arrêter pour déguster quelques mets ainsi que Chinatown avec son marché aux étales de souvenirs aux contrefaçons (marché très divertissant et envoûtant pour l’occasion).

IMG_1384

Stiling Monkey In Malaysia

Malaysian Caves- Kuala Lumpur

Pour ce qui du divertissement nocturne, nous sommes allés faire un tour dans le quartier que je classerai de « festif », la rue Changkat Bukit Bintang. Il faut y aller au moins une fois, c’est de toute fois moins impressionnant et moins fou fou que la rue Bui Vien à Saigon (mais je ne suis pas là pour comparer, plus tard).

Nos trois courts jours sont très très vite passés et nous ont poussé à reprendre l’avion le lundi matin afin d’être présents à l’heure, en cours, l’après-midi- même.

Wearing religious clothes- Malaysia

Alors si vous voyagez en Asie du Sud-est et que vous avez la possibilité d’aller rencontrer les tours Petronas de Kuala, n’hésitez pas !

Sur ce mes chers, c’est la fin de cet article. On se revoit très vite !

Bonne journée ou bonne nuit, tout dépend de votre fuseau horaire je dirai !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s