Our Trip To Cambodia- Part 2

Après avoir passé deux jours en la ville de Phnom Penh, nous avons pris un bus en direction de Sihanoukville au Sud du Cambodge…

Après cinq heures de route, tout dépend du trafic au départ de PP, nous nous sommes retrouvés au bord de la mer. Et là, là…

Là, nous avons retrouvé notre auberge de jeunesse réservée le matin-même, dans la rue principale de Sihanoukville où sont regroupés la plupart des bars et restaurants à influence touristique.

Nous avons pu manger facilement sur les deux jours où nous y étions pour pas très cher, mais il faut cependant prendre en compte le fait que Sihanoukville est en bord de mer…

Comme on vivait un peu au jour le jour, dans notre conception de ce petit trip cambodgien, nous avons tout d’abord marché pendant quelques heures le long de la plage pour trouver le meilleur emplacement afin d’y passer la journée.

Et nous l’avons trouvé !

Passer la journée à la plage entre transat et baignade, ça peut paraître long, mais lorsque l’on en profite pleinement, cela passe très vite et les coups de soleil aussi d’ailleurs…

UMmsFWdpSnmS8ArHC%VrFQ_thumb_377a

En prime on a eu droit à un coucher de soleil splendide, comme jamais je n’en avais vu dans ma vie. Les couleurs du ciel au-dessus de la mer étaient ravissantes et pleines de vivacité.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3782

Un jour après on était sur le « slow boat » pour rejoindre l’île de Koh Rong.

Comme son nom l’indique nous avons opté pour un ticket de bateau lent (3 heures de balade en mer) qui nous a coûté 13$ chacun, au lien d’un ticket pour le ferry rapide à 20$ qui rejoint lui aussi l’île mais en 45 minutes. Là était la différence.

Nous avons pu apprécier une sieste en étant bercé par les mouvements des vagues durant ces quelques heures.

L’île de Koh Rong et celle de Koh Rong Samloen sont des petits paradis sur terre (enfin sur l’eau dans ce cas là). Vous l’aurez sûrement déduit par vous-même, l’une (K-R) est plus prisée d’un point de vue touristique que l’autre (K-R-S). Cependant elles ont toutes les deux leur charme et leurs choses à voir.

L’île de Koh Rong est une île très accueillante et festive. Nous avons pu facilement trouver de quoi nous loger pour quelques dollars la nuit en backpacker (Bong). Que du bonheur. Avec le petit dej’ inclus en plus ! Chose que l’on ne voit plus de trop dans les auberges de nos jours…

Faire le tour de l’île peut être intéressant, tout aussi intéressant que de faire un tour organisé en bateau plus ou moins peuplé (tout dépend de la personne qui vous le proposera) afin d’aller à la découverte des petits îlots environnants, de la faune et de la flore (plancton par exemple). Cela peut varier du prix que vous souhaitez y mettre mais ça se situait entre 5$ et 25$ la journée (repas compris, boissons, etc.…).

Le soir l’ambiance est chaleureuse et festive.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3789

Vous pouvez passer votre journée pieds nus sans soucis et divaguer entre bars, restaurants et plages. C’est dans ces moments-là que l’on se rend compte que l’on a la « belle vie » !

Nous y avons passé 24 heure pile mais nous aurions pu y rester plus, cela était dû au fait que nous souhaitions voir un maximum de facettes du Cambodge en une petite dizaine de jours.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3786

De retour à Sihanoukville, nous avons pris un « sharing bus » d’une dizaine de places qui nous a amené à Kampot en deux-trois heures.

Une fois là-bas, nous avons dormi pendant deux nuits dans une auberge de jeunesse appelée « The Plantation » qui nous avait l’air assez récente et bien entretenue, de l’autre côté de la rive de Kampot. Elle est même accessible à pied depuis le centre si vous avez le courage…

Kampot est une petite ville par sa taille qui est rattachée la campagne, ce qui fait d’elle un endroit où rester qui est aéré et proche de la nature !

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3788

Tous les commerçants et restaurateurs sont agréables et souriants.

L’on y trouve aussi pas mal d’expatriés en motos.

Nous avons alors loué un scooter pour 5 dollars pour la journée et nous sommes partis à la rencontre de la campagne du Cambodge !

On a du faire une cinquantaine de kilomètres, si ce n’est pas plus, dans la journée !

Et ça valait le coup !

Nous avons alors très vite rentabilisé la location du scooter.

En partant de Kampot nous avons fait une trentaine de kilomètres avant d’arriver à Kep et son marché au crabe, au bord de la mer. Très agréable et dépaysant, vous trouverez toutes sortes de poissons frais et cuisinés pour vous à la demande ! Quelque de chose de formidable à voir et à déguster (pour ceux qui ne sont pas difficiles avec le poisson comme moi).

B2hpqAAQQWeWcRvwmxj3qw_thumb_378a

Puis nous avons remis les casques et nous avons continué la route en faisant une boucle indiquée sur la carte avant de s’engouffrer dans la campagne et ses routes couleur ocre.

Quel beau et enchantant paysage la campagne !

Ici les gens vivent au rythme du chant du coq.

Tous souriants et humbles ils n’hésitent pas à vous indiquer la route à suivre afin de rejoindre « La Plantation » ou encore « Le Lac Secret ».

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_378c

Et c’est là que l’on se rend compte de la grandeur des terres du Cambodge !

À ce moment-là, je me suis rappelé ô combien l’environnement campagnard et naturel avec ses senteurs et ses vallons me manquaient.

J’ai vu que la countryside du Cambodge est vaste, très vaste et qu’il y a quelques petites montagnes dont on ne pourrait soupçonner l’existence ainsi qu’une petite population qui y subsiste depuis des générations. Les enfants grandissent tous dans la même maison familiale depuis des décennies.

j7zTx5LlTfmfrqpJ%ZZjrw_thumb_378d

Ses habitations ont tous la même moto qui leur permet de sillonner l’ensemble des routes ensablées et de gadoue lorsque la mousson fait son apparition.

Les vieillards aux visages abîmées et beaux fumant leurs cigarettes assis sur leurs motos à la manière d’une position de yoga font partie des images que je leur retiendrai du Cambodge.

Lors d’un voyage que l’on organise soit même comme cela avec son sac sur le dos, il faut s’attendre à de belles surprises au niveau des rencontres et des choses uniques que l’on s’apprête à vivre.

C’est alors être sa propre agence de voyage et tout ce que l’on fait est le fruit de nos envies de découvertes…

Une dizaine à quinzaine de jours suffisent à eux-mêmes pour découvrir une bonne partie du Cambodge.

IMG_0338

PS: D’ailleurs, il me revient à l’esprit le fait que sur le l’île de Koh Rong, les restaurateurs  recherchaient activement du personnel (« Western Staff Wanted ») !! Alors pourquoi pas ne pas tenter sa chance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s