Our Trip To Cambodia- 11 Jours top chrono

Il était une fois la rencontre entre un expatrié français au Vietnam et le Cambodge.

(…) Avoir la chance de pouvoir voyager comme on le souhaite, comme on le sent, tel qu’on le voit est une très belle chose dans une vie.

Partir à la rencontre d’une nouvelle culture lorsque l’on en a l’opportunité, pouvoir échanger avec les locaux sur place, et partager de bons moments qui constitueront des souvenirs ancrés dans nos mémoires le soir en faisant défiler nos photographies…

Pour tout vous dire et avouer, je commence à être un véritable adepte du voyage de court terme, à petit budget et à petit sac-à-dos où l’on avance dans son itinéraire sans savoir vraiment où l’on va, qui nous allons rencontrer et dans quel endroit nous allons dormir, etc…

L’auberge de jeunesse est ce qui correspondra sans doute à votre profil (même si je sais que plusieurs de ceux qui me suivent ici sont déjà pratiquants de ce genre de philosophie de voyage et d’hébergement) si vous vous reconnaissez dans ces mots.

En effet, quelle fabuleuse, agréable et dépaysante expérience que de se loger dans une auberge de jeunesse pour quelques jours en se laissant aller et faire place à la rencontre et à la discussion.

Enfin, passons, tout cela pour vous faire part d’un semblant d’introduction de ce que j’ai à vous raconter.

vjhuzxf3SSqvVMwrfr18Pg_thumb_377c

J’ai donc, avec deux amies rencontrées à Ho Chi Minh, dans un cadre scolaire j’entends, décidé de partir à la rencontre du bien connu Cambodge pour une petite dizaine de jours… (Oui. Mais vous allez voir ça passe vite).

Parce qu’il y a de belles choses à voir et à faire au Cambodge, nous avons acheté des tickets aller-retour dans une agence de voyage de rue à Ho Chi Minh et l’aventure était entamée !

cambodia

Pour rejoindre le Cambodge nous avons pris un bus de jour jusqu’à la frontière entre le Cambodge et le Vietnam ainsi qu’un bus de nuit afin de rejoindre Siem Reap.

En tout ? Je dirai 14 heures de bus pour arriver au pays du fameux « Tuk-Tuk », 42 $ offrant l’aller-retour !

(Prix encore assez raisonnable quand on considère la distance à parcourir)

Il vous faut, de plus, compter 35$ à consacrer au VISA (VALIDE 1 MOIS), faisable sur place.

En essayant de profiter de chaque seconde de ce petit trip à l’aveuglette et au sac à dos, il fallait bien optimiser notre temps.

C’est pourquoi, chaque déplacement en bus était toujours prévu de nuit, dans des bus couchettes (comme pour le weekend à Mui Ne, Vietnam). La seule difficulté que l’on rencontre à ce type de voyage nocturne, c’est la « tête dans les fesses » que l’on se doit d’assumer au petit matin (aux alentours de 5 :00 AM) … Bref on est jeune alors let’s go !

5:00 AM- SIEM REAP- CAMBODGE :

wrH8ykMrQme1rGQzthYT6w_thumb_3765

Réveillé par une atroce musique matinale et religieuse diffusée par un haut-parleur « Je crois que ça veut dire que l’on est arrivé les gars… » Et là on fait la gueule !

La gorge irritée par la climatisation abondante du bus, l’on se précipite pour s’extraire de la couchette comme on le ferait dans une activité à gagner dans un épisode de « Fort Boyard ».

Et hop, on se retrouve sous la chaleur que l’on avait quitté 6 heures auparavant !

A peine possible d’entendre ces messieurs qui vous demande si vous avez besoin d’un trajet en « tuk-tuk » ; « Beh ouais carrément on est chaud pour se faire un petit musée là, c’est quoi, il est quelle heure, 5 : OO c’est ça ? » Ah là là j’en rigole encore !

Non, nous avons plutôt opté pour une marche matinale afin de rejoindre l’auberge de jeunesse (Siem Reap Pub Hostel) qui se trouvait à quelques kilomètres de l’arrêt de bus. Check-in fait, on a eu la chance de pouvoir avoir accès au dortoir afin de dormir un peu.

A 16h00 pétante nous étions dans notre petit tuk-tuk en direction d’un des 3 villages flottants à voir à Siem Reap. Bien sûr qu’il en existe un ou deux parmi ces 3 qui sont très très touristique. Mais peu importe, il fallait bien débuter notre exploration du Cambodge !

Sur la route, quelques photos de la belle campagne cambodgienne tellement belle et relaxante, avec parfois, l’horizon à perte de vue ; le temps d’échanger quelques sourires avec les enfants rencontrés…

94DJpWwESeOVm0fCzpdxlw_thumb_375b

Aux abords de la rivière, on est monté dans un bateau typique ; à bord nous étions tous les trois comme nous l’avions souhaité et avons fait connaissance de nos deux matelots qui devaient avoir notre âge ; alors là c’est impressionnant ! Ils nous ont conté leur histoire et leur vie ici, sur l’eau, avec une belle émotion.

Ici, tout y est bien organisé et conçu pour que la vie sur l’eau soit possible.

WqEaYt00SR2NIk4oDyWPxw_thumb_375e

Inconvénient touristique, nous avons cependant assisté au coucher de soleil avec une multitude de touristes asiatiques. La photo fut tout de même belle et agréable.

+vlKTNpgRfmlDBLr2K7PRA_thumb_3762

En ayant eu droit, au long de cette balade aquatique, à un arc en ciel, du soleil, des nuages et ciel gris, nous avons eu pour autant des très intéressants clichés photographiques, ce qui a rendu l’atmosphère toute particulière…

M8R67nyiTqmHdKjbuZSvsw_thumb_3761

Enfin, le 1er jour s’est terminé sur le marché nocturne de Siem Reap. Comparé à la journée, celui-ci illumine et anime le centre-ville et y attire touristes en pantalons « Eléphants- Baba cools » (Je vous rassure, j’en fais partie) et locaux. On peut manger facilement pour 2-3 $.

On s’est dit que l’on allait passer une véritable nuit ; c’est vrai ; à l’exception du fait que l’on s’est levé à 4h du matin pour aller rendre visite aux fameux Temples d’Angkor Watt !

Et on l’a fait ! Non de dieu, le réveil a été dur !

Mais le thème, de la journée qui s’annonçait, était plus qu’alléchant.

Un coup de tuk-tuk pour prendre les billets (qui sont quand même à 37$ la journée) et un autre pour rejoindre les « touristes pèlerins » courageux du matin pour aller assister au lever de soleil.

zLvSbrwlQ7C3JALmVvs5yQ_thumb_376e

L’endroit est majestueux et très spacieux et après que le soleil est pointé le bout de son nez nous avons commencé notre visite par le temple d’Angkor Watt et par la suite, toute une dizaine d’autres.

Ufx+PithSmGTcaSszORYVQ_thumb_3767

Tous atypiques et emblématiques, ces temples vous plongent des centaines de siècles en arrière, vous invitant à venir comprendre et admirer… Garde à avoir de l’eau avec soit !

00z6l2w9RXCuuQUZ2Pdu2w_thumb_3768

Le lendemain se fut journée piscine avec un lever décalé à 11h00. Puis comme on n’était pas fainéants, on est parti visiter des ateliers d’artisanat local régis par des jeunes du Cambodge en voie d’insertion dans le monde du travail, en vue de conserver et de perpétuer la culture, savoir-faire et patrimoine du pays.

Ensuite, nous avons repris un bus en direction de Phnom Penh à 23h00 avec une arrivée prévue à 5h00 du matin (pour changer) … On s’est réveillé en pleurnichant en regrettant le fait de ne pas avoir assez dormi. Comme par hasard.

Phnom Penh, ah Phnom Penh…

Phnom Penh, ah Phnom Penh… J’en ai des choses à vous raconter sur cette ville-là.

Tout d’abord, lorsque l’on se dit que l’on va visiter PP il faut s’attendre à voir une ville, je dirai la ville du Cambodge.

Ville en pleine expansion et modernisation, elle sait pourtant vous ouvrir ses portes et vous invite à prendre part à différentes visites autour d’un thème purement historique, au détour du passé de la ville, ou bien d’un thème religieux.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_3770

Il y a alors plusieurs choses à visiter et pour ça, il faut prendre son temps. C’est pour cela que l’on avait prévu de rester à PP deux-trois jours.

Premièrement, ce qui est indispensable de faire je dirai lorsque l’on vient passer quelques jours à Phnom Penh c’est le marché central à l’architecture particulière qui abrite des dizaines de stands où vous pourrez trouver nourriture, fruits et légumes, spécialités du pays, vêtements, objets multimédias et objets ménagers du quotidien, plus destinés aux locaux. L’ambiance y est vive et vous pouvez vous balader à l’intérieur et divaguer entre chaque stand.

Avant que j’oublie, il y a aussi le marché russe qui est un peu plus loin que le marché central mais qui est accessible en tuk-tuk ou bien à pied très facilement !

Enfin, terminer sa journée sur les quais au niveau du marché de nuit est quelque chose de très agréable et il vous est conseillé de prévoir d’y manger pour un soir. Tout est très bon et savoureux et pas cher du tout.

blon3TPiRWae+pY0mNQJNQ_thumb_3778

Le soir tout est illuminé au niveau des quais, ce qui confère à la ville une ambiance nocturne impressionnante car tout le monde se retrouve dehors, à la fraîcheur tout juste tombée.

Nous sommes aussi allés au musée du Génocide Khmer Rouge qui est, je pense, un passage indispensable à la compréhension de l’histoire du pays et de celle de ses habitants. Vous aurez, sur place, la possibilité de vous procurer des casques audio-guide (3$) avec votre langue préférée. L’entrée au musée est gratuite pour les étudiants sur présentation de la carte étudiante internationale (et 6$ il me semble, sans).

Le soir aussi, ce que vous pouvez faire si vous avez le temps, à l’heure du coucher de soleil (17 :15-30-18:00), c’est de vous offrir la possibilité de passer une heure sur un bateau afin de faire un magnifique petit tour sur l’eau pour admirer la ville et ses lumières s’allumer, pour seulement 5$.

Xii2qezoThKRVuOrMNFrrw_thumb_3776

Enfin, il y a aussi le Palais Royal à visiter si vous avez le temps…

 Et ce n’est pas fini ! La suite arrive très prochainement… 

Un commentaire sur “Our Trip To Cambodia- 11 Jours top chrono

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s