Quand l’hospitalité vous ouvre grand ses portes

img_7923

Une belle journée de Janvier avec Sam, on est allé en direction d’un monastère que l’on voyait au loin depuis le rooftop par simple curiosité, sauf qu’en réalité nous étions à côté de la plaque…

Par contre je peux vous en donner un aperçu de ce que cela donnait, car j’avais préalablement rédigé un premier article à ce sujet.

Voici ce que ca donnait :

« Après avoir marché sous la poussière des routes ensablées pendant une petite heure depuis l’orphelinat, nous sommes arrivés devant ce monastère dont on ne soupçonnait pas l’existence. En effet, des tôles grisâtres en dissimulées l’entrée, gardée par un vieillard, nous nous sommes posés deux fois la question avant d’entrer…

Et après avoir gentiment obtenu l’autorisation d’entrer dans cet édifice, nous nous sommes lentement laissés guider par les marches qui nous ont conduit sur une terrasse exceptionnelle, quelque peu démesurée, offrant une vue imprenable à presque 180° degrés sur le quartier de Balaju et, dans l’ensemble, sur Kathmandu. 

Nous avons tout de suite compris que ce monument fait de briques rouges et de béton était récent et toujours en construction, ou bien alors en cours de finition. 

Il prend place au pied de la montagne dominant une partie de Kathmandu, ce qui lui confère une certaine spiritualité.

Son côté majestueux nous a profondément intimidé et, au fur et à mesure que l’on avançait doucement dans l’enceinte du bâtiment, nous avons fait la rencontre, inattendue (car nous n’avions croisé personne depuis notre entrée dans l’édifice), d’enfants en habits boudhistes… » 

En réalité on était donc à côté de la plaque. Nous y sommes retournés tous les trois il y a quelque jours.

Tout d’abord, on en reconnaissait pas l’entrée. Les tôles grisâtres avaient disparues… Le petit monsieur, quant à lui, était toujours là. On est entré, plus gênés que jamais. On a été accueilli par une jolie demoiselle façon « rangers- architecte »…Imaginez…

« Hey Guys, Namaste, Would you like to visit ? »…
Euh comment ça « que l’on visite ? C’est pas un monastère ?

Pourquoi il y a tout ce monde autour ? Oui les travaux avaient repris et les ouvriers s’affairaient à la peinture des fenêtres en bois… Des ouvriers partout !

img_7951

Quand aux enfants ils étaient toujours là. Tous souriant et accueillant, timides et intrigués.On a prit quelques photos et on a eu du mal à réaliser qu’en quelques semaines l’endroit s’est embelli.

Jusqu’au moment où, un jeune homme habillé d’une soutane bouddhiste vient vers nous. Il nous a demandé comment ca allé, de quelle nationalité nous étions et qu’est ce que l’on faisait au Népal. A un moment on entend le mot « Université ». Là c’est le choc.

Ah bah oui, en fait c’est bien une université bouddhiste qui accueille des enfants pour leur faire leur éducation, ils viennent d’Inde ou du Népal et pour l’instant ils sont 63 dans le gigantesque bâtiment.

Pleins d’émotions nous étions et j’ai demandé si jamais il y avait la possibilité qu’il nous fasse visiter cette université que nous croyons être un monastère.

Il est partit chercher les clés tel Passe- Partout de Fort Boyard, et il nous a invité à le suivre. Il nous a expliqué le fait que l’édifice est en construction depuis quelques années, qu’il y a beaucoup, beaucoup de choses à faire.

Nous sommes alors passés par des pièces immenses. Un hall digne du Casino de Paris, deux immenses bibliothèques au parquet digne de Versailles, des couloirs majestueux laissant passer la lumière naturelle. Entièrement fait de briques et de dalles en pierres, le bâtiment a dans l’objectif d’accueillir 400 nouveaux étudiants.  Un chiffre qui parait peut être démesuré mais qui est bien réel lorsque l’on remarque la grandeur des bâtiments. Nous sommes montés tout en haut de cette université, toujours en étant guidé par ce jeune professeur, et nous avons pris la claque de la journée. Une vue imprenable sur Katmandou.

Soudain il nous dit « C’est le Lunch Time, vous allez bien manger avec nous ?  Allez j’insiste ». Il était 12:00.

« Ah ah eh bien oui forcément, hein Aurore, Sam, bien sur que l’on va manger ici…Hum hum… C’est extrêmement gênant les gars… » Adorables !

On était gêné d’une force inexplicable, (On aurait pu se l’interdire que cela nous aurait paru plus raisonnable).

Nous avons rencontré le principal de l’établissement qui nous a accueillis très chaleureusement, et nous sommes passé devant tous les enfants dans la queue qu’ils constituaient afin d’être servi par le Cuisinier. Un délicieux Dal Bhat nous a été servi. Nous avons mangé à table avec le Principal et notre guide pour l’occasion.

Nous étions complètement sonnés et choqués d’être ici. Mais VRAIMENT.

Difficilement réalisable je dirai. D’une gentillesse jamais vue, il nous a raconté l’histoire du bâtiment et l’avenir qu’ils souhaitent tous y donner. Construire des Guest Houses. Car ils leur restent encore du terrain autour.

Imaginez vous alors cet endroit dans quelques années… ! Rien que pour cela, je demande à revenir !

Et puis peut être qu’ils se souviendront de nous… Qui sait…

Le fait d’écrire cet article me fait revivre avec émotion cette impressionnante journée là bas. En étant invité à partager tout cela avec eux, j’ai été sonné et ému d’une force terrible.

img_7973

Dans quels endroits en France voulez vous retrouvez une telle hospitalité ? Une telle authenticité ?  Une extrême gentillesse?  Le fait de ressentir l’humanité chez les personnes que l’on croisent (c’est ca le secret). J’avais une très grande envie de partager notre expérience avec vous et c’est sur ces derniers mots que celui ci se termine.

Un commentaire sur “Quand l’hospitalité vous ouvre grand ses portes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s