On Our Way To Pokhara- PART II

Pokhara
Départ 8h00 du matin pour ce Jeudi 9 février. En perspective, cinq longues heures de bus afin d’arriver à Pokhara, ce tant attendu !

Après avoir avalé tous ces kilomètres, nous y sommes donc arrivés.

L’endroit est dépaysant et d’un grand calme. On sent partout l’influence touristique que cette ville dégage.Les commerçants et restaurateurs ont tous leurs petites techniques d’approche, comme à Katmandou je dirai, mais la c’est spécial.On se croirait dans une station de ski ou bien au bord de la mer. Quelques unes des façades de maison et hôtels sont faites de pierres.

Ce mélange d’impressions procure une ambiance toute particulière à ce lieu.

Une rue principale nous permet d’apprécier une balade le long du lac entre restaurants et hôtels. Sur ce fameux lac on distingue quelques pirogues ou canoë ainsi que des paddles facilitant la navigation sur le lac Phewa Tal.

Nous logeons dans un hôtel recommandé sur Trip Advisor (Hôtel Grand Holiday ***), mais qui manque d’une certaine propreté et service à notre goût.La salle de bain ressemble plus à une chambre froide d’une cuisine de restaurant qu’à une salle de bain d’un trois étoiles.Pourtant ils sont fiers d’afficher leur victoire médiatique sur leurs murs, à la réception…On fera avec… pourtant nous avions dans l’idée de « mettre le paquet » pour ces deux derniers jours de petit trip.

Nous nous sommes réveillés dans cet hôtel ce vendredi 10 février vers 9h du matin pour prendre un petit déjeuner continental pas des plus appétissant. Sur les coups de 11h00, a réellement commencé notre dernière journée à Pokhara avant le grand retour sur Katmandou.

img_7636
Pokhara
Se promenant sur la route, le long du lac, et ayant prit quelques photos, Aurore a eu une belle idée : « Pourquoi on ne louerait pas des scooters à la journée ? ». Oui comme ça on se fait tous les points touristiques à voir de Pokhara en une journée tout en ayant le petit côté fun et unique du scoot’ !

Eh bien let’s do it !

Après avoir loué deux scooters pour à peu près 13€ pour la journée, on s’est laissé guider par la carte et on est allé directement à la Pagode de la Paix.

Célèbre à visiter, cette Stupa culmine au sommet d’une petite montagne et surplombe tout Pokhara.D’un blanc éclatant, ce monument sacré vous éblouit les yeux d’une seconde à l’autre, et si en même temps vous prenez des photos, ça devient vite compliqué… En tout cas c’était magnifique et grandiose qu’un tel édifice ait pu être érigé ici…

D’en haut nous avons pu admirer quelques pics enneigés de la fameuse chaîne des Annapurna à travers les nuages. Une beauté inattendue. En supplément, on avait la vue sur le lac !

img_7701
Stupa of Peace- Pokhara
Redescendus et de nouveau sur la route, on s’est vite garé au bord de l’entrée des Devi’s Fall, qui ne sont qu’en réalité des petites cascades protégées par des barrières de 2m50, où réussir à prendre une photo est un exploit. Mais cependant je pense qu’il doit y avoir une saison bien particulière pour les voir comme sur les photos de Google.

De ce fait on y est resté qu’un pauvre quart d’heure et on a repris la route pour passer dans un sympathique et magnifique village tibétain, Tashi Ling.

Puisque qu’une seule journée à Pokhara ça passe à une vitesse hallucinante, on s’est empressé de passer par le vieux Pokhara afin d’y apercevoir de jolies maisons en bois et pierres de l’époque…

Au milieu de la circulation népalaise on a réussi à se perdre. Oui.

On a fait plusieurs demi-tours et on a foncé jusqu’au bout du lac pour avoir une vue belle et dégagée sur Pokhara et s’arrêter prendre quelques photos tout de même pendant qu’un agent de parking surveillait nos scooters garés.Étant donné le fait que l’on devait les rendre avant la tombée de la nuit, on ne s’est pas offert la chance de pouvoir assister à un coucher de soleil sympathique.

J’ai préféré rentrer prendre une douche avant de contempler les coups de soleil que j’ai pris sur les bras en conduisant.Quelle belle expérience ce fut de se balader en scooter toute la journée et pratiquer finalement son tourisme sur place à sa propre façon ..! C’est maintenant bientôt l’heure de reprendre la route pour le retour à la pollution.

Debout 6h00 pour ce retour à Katmandou en ce vendredi 11 février. En perspective toujours le bus. Cette fois ci départ à 7:30…Nous sommes arrivés sept heures plus tard à Katmandou et ce fut la fin de cette petite aventure d’une semaine.

img_7758
View from the Stupa
Il est temps de défaire son petit sac de voyage et de laisser place au repos, visionner ses photos, prendre une bonne douche et faire une lessive…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s