Randonnée & Paysages

img_5776

Un beau matin du mois de Janvier, on est allé avec les enfants, je dirai plutôt grâce à eux, faire une randonnée dans le Parc National de Shivapuri-Nagarjun.

En étant parti vers 10h30 du matin, nous avons mis approximativement trois heures à monter jusqu’au sommet qui nous a offert une vue imprenable sur la vallée de Kathmandu.

Toute suite ça ne donne pas envie ! Pourquoi ?

D’une part avec la pollution et la poussière que l’on respirait depuis presqu’un mois, on ne s’en sentait pas véritablement capables, mais au final ça l’a fait sinon je ne serai pas en train de vous raconter notre expérience ici-même.

Et puis d’autre part, avec la petite chaleur matinale qui s’installait on pensait que le temps aller s’avérait très long…

Nous sommes donc descendus de l’orphelinat accompagnés des enfants et nous sommes vite arrivés au poste « douanier » de l’entrée de ce Parc National. Là, on a tout de suite moins ri.

Passeports, pièces d’identités ? Euh non, on a rien de tout ça sur nous Monsieur…

Bon alors, on va devoir vous prendre votre téléphone pour être sûr que vous allez redescendre !

Un peu louche quand même… 3 européens en chaussures de randonnées accompagnant ou étant accompagnés par 7 enfants népalais en tongues ?

Bref, on est passé et là on a commencé à monter les marches.

Les marches ? Il devait y en avoir 1.999.999… Une montée infinie entre marches en dur et marches en bois dans des pentes rudes et parfois étroites nous offrait un paysage fait de toutes sortes d’arbres conifères et bambous, la jungle comme ils l’appellent ici.

C’est vrai que cela ressemblait bien à une jungle. Quelques rayons de soleil apportaient la chaleur qui nous manquait parfois dans ces chemins sombres !

Cependant il faisait bien chaud au fur et à mesure que l’on montait, on a descendu quelques bouteilles.. d’eau !

On avait avec nous trois bouteilles d’eau et les enfants, eux, s’étaient occupés des encas. Oui, des  petits biscuits pur beurre non sucrés que l’on s’est tous partagé dans les pauses que l’on a faites au cours de notre ascension.

Quand on est arrivé au premier Check Point, des gardes de sécurité ont procédé à un petit questionnaire bien flippant portant sur nos identités et celles des enfants. L’un d’eux s’est d’ailleurs fait passé pour notre guide lors de cette journée !

A la hauteur du premier point culminant nous avons eu la belle surprise de découvrir Kathmandu dans son plus bel étalage. Vue d’en haut, la capitale du Dal Baht, nous est apparu bien peuplée.

Cette esplanade naturelle m’a rappelé quelques coins de ballades du sud de la France.

On s’est motivé pour une faire une belle photo de groupe souvenir, et on est repartit !

En continuant de monter pendant 35 minutes afin d’arriver au top du top, on a fait la rencontre d’allées remplies de bambous offrant une lumière traversante et apaisante. Cela nous a procuré une ambiance très relaxante et épurée, très jungle.

On savait pertinemment qu’en arrivant en haut nous trouverions une vue impressionnante sur Katmandou mais là ce qui nous attendait réellement dépassait notre imagination.

En effet épuisés et heureux d’être arrivés, les enfants même pas fatigués, nous avons eu la joie de découvrir une vue surprenante sur ce que vous savez… Et le most du most, c’était le petit escalier en colimaçon sur 7-8 mètres de hauteur qui lui, nous a proposé une vue vertigineuse.

Pour goûter au sentiment d’être le roi du monde, il fallait le monter cet adorable escalier…Mais étant une personne qui a facilement le vertige, je me suis posé la question deux fois et j’ai laissé passer les enfants devant.

Et vu que je ne voulais surtout pas rater l’occasion de me sentir en apesanteur tout en haut, je me suis tenu fermement à la rambarde, les yeux en l’air et je suis monté.

D’en haut c’était un sentiment sans description, une vue majestueuse au dessus de la pollution et de la poussière. L’air désormais plus pur, on a apprécié prendre un bon gros bol d’air frais.

Ce fut l’occasion de sortir l’appareil photo et de faire des zooms surprenants sur des quartiers de Katmandou dont on ne soupçonnait même pas l’existence.

Entre ville démesurément grande et cultures en rizières, le décor était planté et bel et bien intact.

A côté de cet escalier se tenait une petite stupa, un marchand de bouteilles d’eau ainsi qu’un temple avec terrasse donnant sur le vide.

img_5906

 

Les rayons du soleil nous ont transpercé et mené à méditer calmement entre vent frais et prières.

Peu importe l’endroit, l’heure du Lunch a sonné et nous avons dégusté des sachets de noodles chinoises sèches, à même l’emballage que les enfants avaient pris soin de mettre dans leur sac en partant.

On a bien apprécié ce moment sous un abri jonché de prières de couleurs volantes, accrochés entre les arbres, ce méli-mélo de couleurs jaune, rouge, verte, bleue et blanche dégageait une atmosphère unique sur le « toit du monde » (on n’y est pas encore mais ça donnait un bel aperçu).

img_5958

Dans cette magnifique nature abondante nous avons trouvé quelques déchets tout de même…

Sur le chemin du retour, qui va deux fois plus vite, étant donné que c’est que de la descente (oui c’est normal au final), les enfants ont dévalé les marches en courant tandis que, nous, jeunes vieux d’une fraiche vingtaine d’années, nous sommes descendus tout doucement, ayant mal aux genoux et portant sacs et appareils photo, nous n’étions pas trop chauds pour tester l’hôpital à Kathmandu…

La phrase à retenir de cette escapade est la suivante : « Nature doesn’t people, People need Nature » Conservation Internationale.  Du moins elle m’aura marqué car elle figurait sur le chemin lors de notre montée vers le sommet de cette charmante montagne.

La beauté des rayons du soleil couchant traversant les feuillages nous a permis de faire de belles photos de fin de journée qui s’est avérée épuisante et époustouflante, remplie d’émotions… YES WE DID IT!

Ça donne l’avant goût d’un probable trek à venir…

En espérant ne pas avoir trop écrit, je vous dis à très vite pour de nouveaux articles !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s