Temple Run- Stupas’s Day- La Journée Touristique

Quand on est à Kathmandu pendant près de deux mois, le fait de passer à côté de visites touristiques serait un comble ! 

C’est pourquoi nous avons décidé, sous l’aile aiguisée du président de l’orphelinat, de passer une journée entièrement consacrée à la visite de temples placés ci et la dans les trois différents districts autour de la capitale. Dans ces quartiers nous sommes passés par différents sites incontournables. Il s’agissait alors de Patan Durbar Square, Bhaktapur (cité culturelle), Pashupatinath et Bodhnath Stupa. 

Chacun de ces monuments religieux ont su réveiller nos sentiments face à la grandeur de ceux-ci et à l’atmosphère qu’ils dégageaient. 

Chacune de ces entrées valaient approximativement une petite dizaine d’euros mais elles étaient très vite amorties par la grandeur et la beauté des bâtiments. 

Dans le district de Lalitpur, nous avons débuté notre journée « caméra embarquée » par le Golden Temple, petit temple enclavé dans une ruelle qui laissait pourtant à désirer tellement le précédent tremblement de terre d’avril 2015 lui a fait subir des dégâts. 

img_5225

 

Après s’être faufilé dans ce petit temple, nous avons continué notre balade jusqu’à Patan Durbar Square où nous avons eu la chance de pénétrer dans le Palais Royal où tout autour de celui-ci se trouvaient la presque totalité des temples en reconstruction. En effet, hormis le fait que cette place soit devenue une place touristique célèbre depuis des décennies, nous avons remarqué l’intense solidarité des locaux à se battre et à se donner presque entièrement à la reconstruction de leur patrimoine, qu’ils soient femmes ou hommes, plus ou moins âgés, ils ont tous leur pierre à remettre à l’édifice. 

C’est quelque chose de très émouvant et humain que de les voir s’entraider pour la survie de leur héritage culturel. 

Derrière le palais se trouvait l’espace de rénovation où étaient disposées toutes sortes de pièces de bois appartenant aux temples détruits. Des pièces méticuleusement entreposées et entièrement refaites à la main par des ouvriers. 

 

Dans la continuité de notre journée, après avoir fait une vingtaine de minutes de voiture, on est arrivé à la cité culturelle de Bhaktapur. 

Cette cité propose aux visiteurs qui s’y rendent une grandeur et un espace religieux grand et ouvert. Là aussi certains des temples étaient en reconstruction, mais s’y mêlaient touristes, locaux, ouvriers et religieux dans une atmosphère qui appelait à la spiritualité ainsi qu’à l’apaisement. 

 

img_5288

Le sentiment d’être convié à la tradition s’étendait. 

Dans cette cité là, nous avons trouvé pas mal de boutiques destinées aux voyageurs proposant des peintures d’une très belle qualité, des objets typiques, de grands draps colorés ou encore de l’encens à gogo. 

La gentillesse des commerçants fut très appréciable. 

Nous avons aussi croisé des potiers vendant et fabriquant leur fait-main à l’étalage. 

 Continuant notre chemin, après avoir mangé des Momos (mets traditionnels) pour la première fois, nous avons marqué un arrêt au site hindouiste de Pashupatinath. 

Ce temple est, l’un des temples qui nous aura marqué le plus. 

En effet, celui ci a su faire appel à notre émotion. 

En y accédant par un petit chemin en dalles, nous sommes très vite arrivés à distinguer ce que ce temple a de particulier (nous avions été prévenus mais, là, c’était tout de même bien choquant et inhabituel pour nous, européens…). 

Ce temple Hindou est l’endroit symbolique de procession religieuse où prennent place les crémations. 

IMG_5453.jpg

Après que les défunts aient été plongé dans la rivière sacrée qu’est le Bagmati, par les soins de leurs proches, ornés de fleurs et de parfum d’encens, habillés d’un drap, ils s’apprêtent à les diriger vers l’endroit destiné aux crémations.

Ce sont sur des bûches de bois empilées joliment les unes sur les autres que les défunts sont disposés soigneusement à la vue de tous les passants et touristes ayant le courage d’y assister, afin de les incinérer avant de laisser se mêler leurs cendres à la rivière sacrée.

Lors de cette procession nous avons tout d’abord été choqués, puis au fil du temps qui passait nous avons senti comme être plongé dans un monde à part, inaccessibles aux hommes… 

Ce genre de pratiques sont celles que l’on retrouve parfois à la télévision dans des émissions très spécialisées, que l’on croient tout naturellement fermées au public. 

 

Ayant du mal à accepter l’odeur prenante que dégageaient ces crémations, nous avons fini par s’en aller en repensant profondément à ce que l’on venait de vivre. 

Nous avons terminé notre journée par la Bodhnath Stupa qui est la plus grosse au monde ! Impressionnante et imposante, elle figurait majestueuse et nous avions le sentiment de devoir imposer un grand respect face à elle. 

Une multitude de personnes (touristes, religieux ou simples locaux) marchaient autour de la grande stupa dans le sens des aiguilles d’une montre et surtout pas dans le sens contraire (histoire de Karma). Les personnes souhaitant prier marchaient au plus près du socle de la stupa où sont disposés des moulins à prières qu’ils faisaient tourner tout en récitant leurs invocations. 

 

Cette visite s’est terminée sur le rooftop d’un lieu de prières afin d’assister au coucher de soleil sur la Stupa. 

IMG_5607.jpg

En espérant ne pas avoir trop écrit, je vous dis à très vite pour de nouveaux articles ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s