Premiers Moments Sur La Planète Népal & Notre Daily Life 

Premiers Moments sur la planète Népal 

Tout a bien évidement commencé lorsque l’avion dans lequel j’étais a atterri dans la capitale du Népal a Kathmandu. 


En sortant de l’aéroport cette ville « fourmilière » m’est apparu pleine de vie. En étant arrivé de nuit j’ai bien remarqué la multitude de lumières qui faisait de cette ville une étoile. 

Sa population est extrêmement aidante et prête à tout pour vous guider, vous renseigner, vous « conseiller », pour vous mettre à l’aise au pays des stupas. 

Mes amis et moi même avons été agréablement surpris de la bonté des gens ici mais tout aussi par la beauté des paysages qu’offre cette vallée immense. 
La pauvreté présente ne fait que conforter le fait que les népalais sont humbles et accueillants. 

En venant d’Europe, nous arrivons forcément avec notre façon de vivre, avec notre confort quotidien (dont on ne réalise l’existence  que lorsque l’on est dans un pays totalement différent du notre) tandis que  nous sommes en quête  d’un autre côté, d’un besoin d’immersion. Cela constitue un étrange paradoxe lorsque l’on y est confronté véritablement. 

Nous avons eu la chance de fêter le passage à l’année 2017 dans une ambiance universelle et chaleureuse. Même loin de la France, la coutume reste semblable ! 

Il faut aussi savoir s’habituer à une petite pollution présente ainsi qu’à une circulation automobile quelque peu fastidieuse mais qui a pourtant l’air d’être totalement maîtrisée. Cela reste une question à élucider. Et puis afin de mieux la comprendre on prend des taxis pour se déplacer et l’on réalise que les clignotants ou même encore les rétroviseurs sont en option sur certaines voitures. On peut tout à fait aussi relever le bruit des Klaxons incessants qui donne une mélodie particulière à Kathmandu. 


Notre Daily Life

Nous sommes au Népal pour une mission Humacité. 

Trois étudiants de La Rochelle pour qui l’aventure à Kathmandu a commencé le 29 décembre 2016 (Oui, on était encore en 2016 à l’époque), dans l’association Ocean Nepal ( http://www.oceannepal.org ). 

Ocean Nepal c’est un Orphelinat accueillant une quinzaine d’enfants venus de villages plus ou moins éloignés de la capitale. 
Nous avons la chance de pouvoir les aider dans leurs tâches quotidiennes qu’elles soient le fait de les accompagner à l’école matin et après midis, de faire des activités extra scolaires avec eux tout en leur proposant les nôtres. 
D’un autre côté ils nous font aussi découvrir la ville à leur façon. 

Je prends encore aujourd’hui un réel plaisir à découvrir un peu plus de leur culture fabuleuse chaque jour. 

En effet, même s’ils ont soif de faire partager leur culture, ils sont aussi très curieux d’en savoir d’avantage sur la notre et surtout fiers d’avoir appris quelques mots de français, voire même des phrases parfois, qui resteront gravées à jamais dans leurs mémoires. 

Nous partageons le quotidien d’enfants qui ont une remarquable capacité à pouvoir et vouloir communiquer avec les volontaires! Il est vrai qu’à certains moments on se sentirait presque « mauvais en anglais » face à eux. 
C’est en effet une langue qu’ils pratiquent depuis leur scolarisation à Kathmandu et cela leur procurent une grande richesse intellectuelle et une ouverture d’esprit ainsi que sur le monde, surprenante ! 
Nous partageons donc une vie en communauté totale, ce qui contribue à notre immersion et constitue un véritable challenge sur les deux mois qui vont défiler à une vitesse grand V.
C’est une ribambelle de moments de partages, de bonheur, de rires, de réflexion qui rythme notre aventure au Népal. Ce sont ce genre d’instants uniques qui nous rappellent notre présence ici. 
Une vie en orphelinat se traduit par deux repas semblables par jour ainsi qu’un snack Time en milieu d’après midi (le plus souvent très soft; ou bien si l’on nous propose quelque chose de différent, nous nous disons que ça doit être sans doute un jour de fête particulier). Nous partageons (à la cuillère, ou bien à la main, quand l’humeur de s’y prêtait est présente) le Dal Baht, plat traditionnel de type familial et efficace car, fait de riz, et de légumes marinés au curry, il sait vous faire tenir au ventre toute une journée sans avoir un creux. 




Ici on ne grignote pas entre les repas ! 

C’est tout de même un plat délicieux qui vaut le détour !  

Durant nos différentes visites et journées typiquement touristiques nous avons eu aussi l’occasion de goûter les Momos (mets traditionnels du Tibet) ainsi qu’un yogourt bien spécifique. 

Le fait d’être amené à devoir goûter aux plats typiques et originaux d’un pays est une chose très intéressante et me paraît comme étant être une marque de respect envers celui ou celle qui nous le propose. Un pas vers l’autre et une reconnaissance de sa part ! 

En espérant ne pas avoir trop écrit, je vous dis à très vite pour de nouveaux articles ! 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s